Toutes les informations pour bénéficer de l'aide à la complémentaire santé (ACS)

L’Aide Complémentaire Santé est-elle un argument de vote pour les présidentielles de 2017 ?


La santé au coeur des prochaines électionsLa santé pour tous est au cœur des discussions politique depuis de nombreuses années. Pour les élections présidentielle de 2017, le sujet fait également débat. Selon les couleurs politiques, les mesures envisagées se confrontent.

Les premiers sondages montrent l’inquiétude des français face à la santé (prise en charge, déserts médicaux, …). En effet, 2/3 d’entres eux assurent que les propositions des candidats vont influer sur leur vote. Alors quelles sont les inquiétudes des français face à la santé en vue des prochaines élections.


La couverture santé au cœur des futures présidentielles

De nombreux sujets sont au cœur des préoccupations des français avant les élections présidentielles de 2017. Parmi eux ont peut citer le chômage, la sécurité mais aussi la santé. En effet, de plus en plus de personnes rencontrent des difficultés à accéder aux soins.

Les derniers sondages en datent confirment d’ailleurs cette tendance. Selon la Fédération hospitalière de France, les mesures annoncées par les candidats en terme de santé auront un impact sur leur vote pour 2/3 d’entres eux. 

Voici les principales préoccupations en terme de santé :

  • Accès à une complémentaire santé : En effet, de plus en plus de personne abandonnent les soins faute de moyen. Parmi les mesures déjà en place on peut citer l’Aide à la Complémentaire Santé. Celle-ci à fait l’objet de nombreuses réformes mais reste encore trop méconnue (voir les données de la Drees).  De plus, l’arrivée de la complémentaire santé collective doit permettre d’étendre la couverture santé pour tous même si certaines entreprises rencontrent des difficultés dans la mise en application (en savoir plus).
  • Les déserts médicaux
  • Les dépassements d’honoraires qui sont de plus en plus pratiqués et représentent en début de l’année 2017 près de 2,8 milliards d’euros
  • Le taux de prise en charge des mutuelles comme un meilleur remboursement des lunettes par exemple

Ceci est une liste non exhaustive des inquiétudes en terme de santé. 4% des français ne possèdent pas de mutuelle faute de méconnaissance des dispositifs existants ou de moyens. Les différentes mesures en terme de santé annoncées par les candidats pourront donc faire pencher la balance le 23 avril prochain.

Sur le même sujet

Laisser une réponse