Toutes les informations pour bénéficer de l'aide à la complémentaire santé (ACS)

Les aides sociales dont l’ACS encore trop peu connues du grand public selon le sondage de la Drees



aide à la santé méconnuesUn rapport de mars 2016 de la Drees (direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques) sur les aides sociales en France fait apparaitre un phénomène de méconnaissance des dispositifs en place.

Son rapport intitulé : « Prestations sociales : les personnes éligibles sont-elles les mieux informées ? » met en avant que 90% des Français son au courant des aides les plus communes. En ce qui concerne les aides plus spécifiques comme celles pour la santé, elles sont encore trop méconnues.


Les aides sociales : des dispositifs encore trop méconnus

La Drees s’est penchée sur la connaissance des Français en terme d’aides sociales. L’organisme a soumis les sondés à 10 prestations sélectionnées : 

  • La CMU complémentaire (voir comment choisir entre l’ACS et la CMU-C)
  • L’ACS (en savoir plus sur les plafonds)
  • L’Aide médicale de l’Etat (l’AME)
  • Les allocations familiales (AF)
  • Le revenu de solidarité active
  • La PPE (prime pour l’emploi)
  • L’AAH (allocation adulte handicapé)
  • L’allocation de solidarité aux personnes âgées (l’ASPA)
  • L’ALIS : il s’agit d’une allocation attribuée aux personnes qui subissent un isolement social

Les premières données qui ressortent du sondage de la Drees font état d’une bonne connaissance des Français sur les aides les plus communes comme les allocations familiales de la CAF, l’aide à la mutuelle CMU-C ou bien encore les minima sociaux comme le RSA. 90% d’entres eux se disent informés.

Après analyse des premiers résultats, les aides plus spécifiques comme peuvent l’être l’ASPA (aide aux personnes âgées) ou bien encore l’aide aux personnes victime d’isolement, le pourcentage des personnes qui se disent informées n’est pas le même.

A titre d’exemple, les aides à la santé comme l’ACS ou bien celle en faveur des personnes en situation irrégulière (l’AME) sont encore méconnues de plus des 2/3 des sondés. En ce qui concerne l’ASPA, près de la moitié disent ne pas connaitre le dispositif en faveur des personnes âgées.

Ce rapport permet de mettre en avant la grande quantité des aides sociales en France et la complexité des dispositifs existants. Entre les aides nationales et les aides locales comme le projet de mise en place d’une aide à la santé pour les parisiens (voir les infos), difficile d’être bien informés.

Si vous souhaitez consulter les données du rapport de la Drees, vous pouvez le télécharger sur cette page

Laisser une réponse